Un repos mérité

Nous y sommes, la baignade va entrer en hibernation, nous allons la préparer.

Elle mérite le repos malgré une toute petite saison de baignade 2012.

Un été pluvieux, un automne doux, cette année le gel tarde à faire tomber les feuilles qui sont encore vertes et très présentes en ce début Novembre. Je me décide à arrêter la filtration, en effet, il n’y a aucun intérêt à faire tourner les pompes. Je terminerai le travail de ramassage des feuilles à l’épuisette. Ceci soulagera la masse organique à assimiler par les plantes qui ne se développent plus avant le printemps.

 

 

Dans la zone plantée, c’est le grand nettoyage !
L’iris, le nénuphar, la jussie, le jonc fleuri, la pondétérie, la populage des marais et la menthe sont coupés à ras du collet donc sous le miroir d’eau.

Le jonc commun, le carex, la laiche, le roseau panaché sont taillés à 10 centimètres au-dessus du niveau d’eau. Ces plantes à tiges creuses permettent lors de la formation de glace sur l'étang les échanges gazeux avec l'extérieur. La coupe ainsi pratiquée évite le pourrissement des plantes.

 

 

Dans la zone de baignade, je brosse les parois et je ramasse le maximum de déchets avec une épuisette de piscine.
Pour la partie technique, je purge complètement le circuit hydraulique après l’arrêt de la filtration.

Je nettoie l’écumeur de surface, le filet, les brosses et le matelas de filtration sont rincés et séchés. Un bidon vide lesté de gravier est placé à l'intérieur pour compenser la pression que pourrai provoquer la glace. Pour le filtre à grilles, c’est la même punition. Les pompes à eau et à air sont entièrement démontées, séchées, nettoyées, graissées et remontées. Les vannes de réglages et leurs joints sont démontés, nettoyés et lubrifiés à la graisse silicone.

Tous ces matériels sont ensuite entreposés au sec et à l’abri du gel.

Maintenant, attendons et laissons passés l’hiver !

A bientôt.

 

Copyright © 2007 - 2012. Tous droits réservés. Site et design par Flavien GARCIA.