Une année a passée depuis le dernier article relatant la sécheresse et les décisions prises. L’étang continue sa vie et a entamé sa 17ème année en août.

Tous les tests et prélèvement mis à ma disposition en tant que particulier confirment que l’étang est toujours en très bonne santé.

Le manteau recouvrant les graviers de l’étang est enfin identifié.

C’est du périphyton. Il est composé de micro algues, de bactéries et de sédiments qui recouvrent les pierres.

Pourquoi est-il là? Question à laquelle je tente de répondre. Son aspect et sa texture sont repoussants mais cela ne nous empêchent pas de nous baigner. Son enlèvement et facile et presque ludique.

Une grande aigrette c’est invitée cet l’hiver sur la surface gelé de l’étang.

A bientôt.